Transporter un blessé

Parmi les brancards existant sur le marché, les unités opérationnelles privilégient les moins encombrants et les plus efficaces. Après en avoir testé un grand nombre dans des conditions difficiles, nous en avons retenu un. C'est à ce jour celui qui nous a le plus convaincu. Il fait partie de notre medic bag de base. Voilà pourquoi nous vous le présentons aujourd'hui.

 

Le brancard portable Golanis

Ultra léger, il fait moins de 100 grammes, il n'est pas du tout encombrant, est quasiment indestructible. Nous l'avons déjà testé sur le terrain avec de lourdes charges et il a tenu bon. Il n'a pas tendance à s'effilocher dans le temps. Il est composé d'un maillage de sangles en polyester solidarisées entre elles par des coutures en croix. Nous l'avons laissé au sol pendant plusieurs heures, tiré au travers d'épineux. Nous n'en avons pas pris soin pendant plusieurs semaines pour faire un test de durée. Avec sa taille dépliée de 90 x 180 cm, nous avons même transporté à plusieurs reprises deux personnes à la fois.

Une erreur à éviter toutefois ! Lors du transport d'un blessé, les opérateurs doivent être vigilants sur un point. Ne jamais tenir le brancard par les extrémités. Le corps du blessé est alors tellement courbé que les fesses du blessé peuvent toucher le sol. De plus cela peut entraîner des problèmes au dos. Il est donc préférable d'attraper les sangles au plus près du corps du blessé. C'est l'avantage de ce type d'armature.

Ce brancard ne nécessite pas d'entretien particulier, si ce n'est un nettoyage de temps en temps et un contrôle des coutures.